C'est ce que rapporte le Maire de Cugnaux dans la Dépêche du Midi du 08/05/2012.

Le Collectif Francazal s'en félicite.

Mais pendant ce temps le déploiement de l'aéroport se poursuit sans relâche : autorisation des vols de nuits, de la navigation aux instruments, attribution prochaine de la concession de l'aéroport sur un cahier des charges élaboré dans le secret le plus absolu.

La médiatisation spectaculaire de la moindre avancée concernant le projet de studios de cinéma n'a-t-elle pas pour but de masquer le déploiement discret mais irrépressible de la « solution » aéroportuaire ?

Lire la suite