Prenant acte du caractère infructueux du premier appel à candidatures pour l'acquisition de deux parcelles de l'ancienne base aérienne, le préfet de Haute-Garonne a confirmé ce lundi le lancement d'une nouvelle procédure , sans doute au cours du premier trimestre 2013. Ainsi ferme-t-il la porte à une éventuelle négociation de gré à gré, comme l'avait souhaitée Bruno Granja, porteur du projet de création de studios de cinéma au soir du 4 décembre, quand son dossier a été jugé non-conforme par le jury. «Cette hypothèse est écartée», a d'ailleurs confirmé Henri-Michel Comet, précisant qu'un second appel à candidatures en bonne et due forme serait déclenché dès lors que les ministères de la Défense, de la Culture et du Redressement productif auront trouvé un accord acceptable par tous. Les superficies, la destination culturelle de l'une des deux parcelles, tout pourra être rediscuté», a averti M. Comet.

L.L.