La création d'un studio de cinéma à Toulouse est en discussion depuis presque un an maintenant. Représenté par les studios américains Raleigh, ils souhaitent construire un des plus grands studios d'Europe. Jean-Louis Chauzy, président du Conseil économique, social et environnemental régional demande au porteur de projet une transparence totale.

« Ce projet à son intérêt non seulement pour Toulouse mais aussi pour la région Midi-Pyrénées », explique-t-il. Il permettrait notamment à la région de se dynamiser et de réduire le nombre de chômeurs (environ 102 000 demandeurs d'emploi).

Afin de ne pas réitérer l'erreur commise il y a 20 ans, avec l'annonce de l'arrivée du groupe Storage Tek qui avait promis la création de 450 emplois qui n'ont jamais été créés (seulement 180). Jean-Louis Chauzy demande donc au porteur « d’indiquer le budget nécessaire à la réalisation de studios de cinéma, mais aussi de préciser quel est son investissement et ce qu'il demande aux collectivités ».