Articles de presse et publications diverses

presse-r.jpg

Articles de journaux, communiqués, publications d'organismes divers


presse-r.jpg

Le serpent de mer du 2ème aéroport toulousain refait surface dans l'Ariège | Commentaires : 0

L'Association pour le Nouvel Aéroport Toulouse Ariège-Pyrénées s'est réunie le 9 novembre 2011.

ariegeNEWS en rend compte le 10/11/2011 dans un article reproduit ci-dessous.

La Dépêche du Midi reprend l'information dans un article publié le 11/11/2011  [lire ici]

D'après les propos rapportés, Francazal ne serait d'aucune utilité pour délester Blagnac si celui-ci venait à être saturé. C'est bien ce que nous répétons depuis la fermeture de la base : l'aéroport de Francazal est inutile !

Lire la suite

Partager

presse-r.jpg

Les studios de cinéma présentés au conseil municipal de Portet-sur-Garonne | Commentaires : 0

Monsieur Granja a présenté son projet à Portet-sur-Garonne.

Il confirme que les studios « s'envisagent en complément du projet d'aviation d'affaires »

La Dépêche du Midi du 26/10/2011.

Lire la suite

Partager

Prefecture.jpg

Autosatisfaction à la préfecture au sujet de la reconversion de Francazal | Commentaires : 0

Et pourtant...

Des promesses d'installation d'entreprises pas toujours suivies d'effet, des entreprises qui s'installent sans autorisation : Francazal poursuit son envol dans l'opacité.

Un trafic estimé à 2000 mouvements seulement en 2011 : l'inutilité de l'aéroport est confirmée.

Lire le compte rendu de la Dépêche du midi du 13/10/2011 sur la réunion du Comité de suivi de Francazal.

Lire la suite

Partager

Toulouse, future capitale mondiale du cinéma

Une délégation des studios Raleigh a passé six jours à Toulouse | Commentaires : 2

Six jours incognito !

Ils auraient tout de même rencontré les services de l'Etat, MM Malvy, Cohen, Guérin et Suaud - sans que rien ne filtre dans la presse !

« Le site, avec ses 45 hectares, les a naturellement satisfaits ». Ils ne sont donc pas inquiets de la proximité d'un aéroport en plein essor ?

Dans la Dépêche du Midi du 17/09/2011

Lire la suite

Partager

presse-r.jpg

Studios de cinéma à Francazal : un nouveau projet mi-novembre | Commentaires : 0

Dans ObjectifNews.com le 30/08/2011

Les précisions apportées par la préfecture confirment notre analyse : voir le billet "Touche pas à mon aéroport"

Lire la suite

Partager

« Si toutes les conditions sont réunies, nous serons au rendez-vous », déclare Pierre Cohen./Photo DDM, archives.

Le président du Grand Toulouse emboîte le pas du Préfet | Commentaires : 0

La Dépêche du Midi le 25/06/2011

Consternant.

Lorsque nous avions rencontré M. Cohen, le 28 novembre 2009, il n'avait pas pris de position sur la reconversion de Francazal, il n'était pas opposé a priori au maintien de la piste pour les besoins d'entreprises de maintenance aéronautique, mais  il nous avait assuré qu'il s'opposerait à l'installation d'un 2ème aéroport à Francazal [Lire le compte-rendu].

Il est resté silencieux depuis. Mais aujourd'hui il soutient que l'aéroport de Toulouse-Francazal est indispensable pour soulager Toulouse-Blagnac et conditionne son soutien au projet "Hollywood-sur-Garonne" au maintien de la solution aéroportuaire.

Nous l'invitons instamment à entendre ses concitoyens qui signent massivement une pétition demandant un moratoire sur le déploiement de l'aéroport de Toulouse-Francazal, le temps d'étudier le projet alternatif que présente l'industrie cinématographique.

Lire la suite

Partager

Patrick Gandil. / Photo AFP

Hollywood-sur-Garonne complémentaire avec une piste d'affaire, selon le patron de l'aviation civile | Commentaires : 0

Surprenant... Quoiqu'il en soit la piste d'affaire reste indésirable dans un environnement urbain dense.

La Dépêche du Midi le 16/06/2011

Lire la suite

Partager

presse-r.jpg

Touche pas à mon aéroport | Commentaires : 1

Un nouvel article d'ObjectifNews révèle l'état d'esprit de la Préfecture concernant l'avenir de Francazal, qui peut se traduire par le surtitre que nous avons donné à ce billet.

Lire la suite

Partager

presse-r.jpg

L'annonce de l'arrivée d'Atlantic Air Industries par l'AFP | Commentaires : 0

La dépêche de l'AFP, publiée dès le 1er juin dans le Parisien.fr, rappelle qu'un collectif est opposé à la création de l'Aéroport de Toulouse-Francazal et a déposé une pétition qui a recueilli 5000 signatures.

La presse locale ne semble guère s'en soucier.

Lire la suite

Partager

La société Atlantic Air Industries occupera deux des cinq grands hangars de l'ancienne base pour dix ans au minimum./. Photo DDM, archives Michel Labonne.

L'annonce officielle de l'installation d'Atlantic Air Industries à Francazal | Commentaires : 0

Quinze jours après l'annonce de cet événement dans Ouest France [lire], la Dépêche du Midi relaye l'information de la Préfecture [lire] et donne les réactions enthousiastes du directeur de l'entreprise.

Les employés de Saint-Brieuc qui ont reçu une proposition de mutation pour Toulouse à prendre ou à laisser dans une délai de 60 jours, sont beaucoup moins enthousiastes. « La plupart d'entre nous va refuser » [lire]. Et cela se traduira par une perte d'emploi.

Lire la suite

Partager

Le maire Philippe Guérin (PRG) a rassuré ses administrés, et annoncé des mesures concrètes. /Photo DDM

Encore un rideau de fumée... | Commentaires : 3

Des paroles apaisantes

On est rassurés : le maire de Cugnaux garantit que l'aviation d'affaires sera le seul apport de trafic sur Francazal.

Ne déclarait-il pas le 26 novembre 2008 : « Nous ne voulons pas de nuisances supplémentaires, donc pas d’aéroport de fret (d’ailleurs il existe un problème de longueur de piste) ni d’affaires, ni de tourisme. » ? [Lire la déclaration complète]

Alors, le tourisme et le fret, c'est pour quand ?

Et pourquoi passer sous silence le trafic d'hélicoptères qui est prêt à exploser, avec une première société, Air + Hélicoptères, qui a déjà pris place à Francazal ?

Un observatoire citoyen

Le maire de Cugnaux annonce dans la foulée la création d'un observatoire citoyen sur Francazal.

Où peut-on le consulter : adresse, numéro de téléphone, site internet ?

Pour être correctement informé : pas de meilleur observatoire que le Collectif Francazal qui aura bientôt deux ans d'existence.

Lire l'article paru dans La Dépêche du 20/05/2001

Lire la suite

Partager

presse-r.jpg

L'envol poussif de Francazal | Commentaires : 0

C'est ainsi que Métro définit les premiers mois de la reconversion de Francazal.

Pour le Collectif Francazal, la procédure d'installation d'entreprises est hallucinante : d'un côté le Préfet annonce à grand renfort de communiqués et de conférences de presse que 3 entreprises vont bientôt s'installer à Francazal, d'un autre côté une entreprise s'installe en dehors de toute procédure.

Mais ces petites bizarreries - dont le maire de Cugnaux se serait étonné lors du dernier conseil municipal - ne doivent pas faire oublier que la solution aéronautique a été imposée, contre toute logique et sans aucun égard pour les populations, parce qu'elle était censée créer des milliers d'emplois.

Or il y avait 8 embauches fin février. On en annonce une cinquantaine d'ici la fin de l'année, ce qui reste à démontrer. Mais surtout on n'hésite pas à annoncer qu'il y aura 300 à 400 emplois en 2012.

Comment ne pas voir que ces chiffres sont irréalistes, quand on sait qu'on prospecte depuis plus de 2 ans pour donner de la consistance au projet aéronautique, qu'on assurait il n'y a pas si longtemps que 30 entreprises étaient intéressées à venir s'installer à Francazal, et, qu'une fois la solution aéronautique mise en chantier, on ne "retient" que 3 entreprises dont le nom reste secret ?

Pourtant cet échec patent - qui prouve bien qu'il y a eu opacité et désinformation - ne nous rassure pas : il y a une telle obstination à conserver l'aérodrome qu'il suffirait de l'installation d'une seule entreprise liée à la présence de la piste pour en imposer le maintien quel qu'en soit le prix.

On nous a pourtant garanti la réversibilité du choix. Il ne faudrait pas l'oublier.

Lire l'article de Métro le 06-03-2011

Lire la suite

Partager

presse-r.jpg

Airplus Hélicoptères s’installe sur l’ancienne base de Francazal à Toulouse | Commentaires : 0

Un hélico école à Francazal ?

Non content de voir le trafic d'hélicoptères s'accroître artificiellement du seul fait de la présence d'un deuxième aéroport - il faudra bien assurer des liaisons entre Francazal et Blagnac, car les liaisons routières sont impraticables, on laisserait s'installer une école de pilotage d'hélicoptères ?

L'aéroport fourre-tout est ouvert aux portes de Toulouse. N'hésitez pas à y apporter ce qu'on vous refuse ailleurs !

Encore quelques projets de cet acabit et Francazal pourra figurer au Guiness des absurdités environnementales.

Article relevé dans l'Usine Nouvelle le 16/02/2011

Lire la suite

Partager

GazetteDuMidi.jpg

Francazal: aviation d’affaires et activités aéronautiques, oui mais avec qui? | Commentaires : 0

C'est le titre qu'a choisi la Gazette du Midi.

Cette double interrogation émane d'un journal économique.

Nous formulons les mêmes questions depuis deux ans. Et nous n'avons pas obtenu de vraies réponses.

L'avenir, nous le pressentons, va nous donner raison. Encore faut-il veiller à la réversibilité du choix opéré en dépit de nos avertissements.

Lire l'article paru dans La Gazette du Midi du 4 février 2011.

Lire la suite

Partager

presse-r.jpg

Cugnaux accueillerait le Tour de France pour attirer des entreprises à Francazal | Commentaires : 0

Étonnant...

Nous mentirait-on depuis deux ans en justifiant le maintien de la piste par les besoins de l'industrie aéronautique et  en annonçant pléthore d'entreprises candidates ?

Et le transfert de l'aviation d'affaires ? Ça ne fonctionne pas ? Personne ne veut d'un aéroport d'affaires à Francazal ?

Pas d'industrie, pas d'avions d'affaires : alors, pourquoi s'obstiner ? Fermons définitivement la piste.

Lire l'article paru dans 20 minutes le 15/02/2011.

Lire la suite

Partager

Le 30 mai 2008 un ULM s'écrase en bordure du periphérique causant la mort de deux personnes, un pilote instructeur et son élève./Photo DDM, archives.

Encore un crash à Lasbordes | Commentaires : 0

Lorsque nous relayons ce genre d'informations, on nous reproche d'inquiéter inutilement la population, car « Francazal ne saurait être concerné par l'aviation de loisir, étant donné que les vols d'entraînement y sont interdits ».

Cet argument est faux : rien n'empêche l'aviation de loisir et l'aviation sportive d'utiliser Toulouse-Francazal, il suffit que les aéronefs de ce type n'y effectuent pas de vols d'entraînement.

Du reste, les premiers avions à s'être posés sur la piste du nouvel aéroport sont les avions des présidents des clubs de Lasbordes et, par ailleurs, on annonce, à Francazal, le départ d'une manifestation (Breitling) pour le mois de juin.

Petite précision : Les vols d'entraînement ne sont pas interdits par une disposition des arrêtés relatifs à l'ouverture de l'aéroport, mais seulement dans la publication technique SUP AIP 006/11, qu'une publication prochaine peut modifier : nous n'avons aucune garantie que cette restriction sera maintenue.

Sur la question de l'avenir de Lasbordes et du lieu de son transfert, on peut ironiser sur le refus des riverains, mais les grandes ambitions environnementales s'accommodent un peu trop facilement du maintien ou de la création d'activités génératrices de fortes nuisances en milieu urbanisé.

La Dépêche du 14/02/2011

Lire la suite

Partager

presse-r.jpg

Forte croissance en vue pour l'avionneur ATR | Commentaires : 0

Mais le déménagement de l'entreprise à Francazal n'est pas envisagé.

Encore une chimère qui s'évanouit.

Dans ObjectifNews.com du 21/01/2011

Lire la suite

Partager

presse-r.jpg

Le nouveau président de la chambre de commerce «d'accord» avec le maintien de la piste de Francazal | Commentaires : 4

Les raisons qu'il invoque pour justifier sa position ...

1/ une véritable activité peut se créer autour,
2/ le coût de la pollution aurait été extrêmement élevé.

... ne résistent pas à l'analyse ni aux faits :

La création d'une activité autour de la piste est bien hypothétique et fait partie des incantations (n'a-t-on pas parlé de 3000 emplois pour arracher la décision ?). N'avait-on pas annoncé qu'ATR était intéressé par le site ?

Et sur quelle étude s'appuie-t-on pour parler du coût extrêmement élevé de la dépollution ? Y a-t-il des chiffres ou simplement des "fantasmes" ?

Tous les arguments assénés depuis deux ans pour imposer la création d'un deuxième aéroport à Francazal s'effondrent les uns après les autres.

Lire l'article d'ObjectifNews du 18/01/2011.

Lire la suite

Partager

L'ULM s'est embrasé après l'accident. Il ne restait plus qu'une carcasse carbonisée./ Photo DDM, Thierry Bordas.

Est-il raisonnable de créer un aéroport à Francazal, en milieu urbain ? | Commentaires : 0

En plus des nuisances sonores et de la pollution atmosphérique, il ne faut pas négliger les risques inhérents à la présence d'un aéroport en zone urbanisée. La liste des crashes s'allonge.

A Toulouse, c'est le deuxième aéronef qui se crashe au départ de Lasbordes en deux ans.

Sans compter l'atterrissage forcé d'un avion de tourisme à Saint-Orens, l'année dernière.

La Dépêche du Midi du 14/01/2011

Lire la suite

Partager

presse-r.jpg

Le Président du Conseil général de la Haute-Garonne a présenté ses vœux à la presse | Commentaires : 0

A propos de Francazal, Pierre Izard, Président du Conseil général, a annoncé son intention de rencontrer les différents acteurs de cette affaire et à en surveiller de près les rebondissements.

De son côté, le Collectif Francazal, qui suit depuis l'origine les errements du dossier de reconversion et a eu l'occasion d'en appeler à l'attention du Président du Conseil général, est prêt à le rencontrer pour examiner la situation qui découle des décisions prises par le Comité de pilotage.

Extrait d'ObjectifNews.com du 06/01/2011

Lire la suite

Partager

« page précédente page 2 de 6 page suivante »