VolDeNuit.jpg

Nous attendons par conséquent une réaction rapide des Élus à cet événement qui marque une première violation des conditions qu'ils avaient posées.

On rappelle les termes d'un communiqué du Grand Toulouse :

Les mouvements aériens devront être limités et, en tout état de cause, rester inférieurs à ceux de l'Armée de l'air précédemment installée à Francazal. Il s'agira exclusivement de vols de jour avec guidage à vue, propres à l’Armée, à l'aviation d'affaires et à la maintenance aéronautique, à l’exclusion de toute activité de fret et de low cost.

Texte de la publication - Publication d'information aéronautique (AIP) du 5 avril 2012

alt : Pour voir le document, cliquez sur « Zoom »
Si vous ne pouvez pas lire ce document