La Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) souhaite transférer l’aviation d’affaires à Francazal

Elle souhaite créer un système aéroportuaire intégré au niveau d’un bi-pôle Blagnac-Francazal comme c’est déjà le cas sur bon nombre d’aéroports nationaux.

La lecture de l’étude commandée par la DGAC, avec l’accord du préfet, ne laisse aucun doute sur les intentions de certains responsables.

1 commentaire sur “La Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) souhaite transférer l’aviation d’affaires à Francazal”

  1. Réglementairement, il est impossible de réorganiser une activité aéronautique sur un site enclavé qui a abandonné l’ensemble de ces servitudes aéronautiques.
    De plus, le plan d’exposition au bruit est devenu caduque. Il subsistait juqu’à aujourd’hui parce que les constructions voisines se sont faites en toute illégalité. Maintenant le problème est inverse : les habitations existent et il faut créer un PEB ; procédure vouée à l’échec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *