Airplus Hélicoptères s’installe sur l’ancienne base de Francazal à Toulouse

Un hélico école à Francazal ?

Non content de voir le trafic d’hélicoptères s’accroître artificiellement du seul fait de la présence d’un deuxième aéroport – il faudra bien assurer des liaisons entre Francazal et Blagnac, car les liaisons routières sont impraticables, on laisserait s’installer une école de pilotage d’hélicoptères ?

L’aéroport fourre-tout est ouvert aux portes de Toulouse. N’hésitez pas à y apporter ce qu’on vous refuse ailleurs !

Encore quelques projets de cet acabit et Francazal pourra figurer au Guiness des absurdités environnementales.

Article relevé dans l’Usine Nouvelle le 16/02/2011

Airplus Hélicoptères s’installe sur l’ancienne base de Francazal à Toulouse

Le 16 février 2011 par Marina Angel (Midi-Pyrénées)

Investissement. L’ancienne base aérienne militaire de Toulouse, Francazal, dont l’exploitation est confiée depuis peu à SNC Lavalin, pour y développer de nouvelles activités d’aviation d’affaires, s’apprête à accueillir son premier locataire.

La compagnie toulousaine Airplus Hélicoptères, vient de retenir 400 m² de hangar, dans un premier temps, pour développer des liaisons d’affaires à la demande entre Toulouse et Bordeaux-Mérignac, où Airplus Hélicoptère est également implantée depuis 2 mois.

Créée il y a à peine deux ans par Alain Amouyal, Airplus Hélicoptères vient d’investir près d’un million d’euros dans l’acquisition d’un Écureuil AS350 B2 (5 sièges passagers), pour développer ses activités sur Francazal.

Cet appareil sera complété dès le mois d’avril par un Cabri, un hélico-école 2 places, mutualisé avec le partenaire commercial d’Airplus, Héli-Challenge, basé dans les Hautes-Alpes.

À cette occasion, une salle de formation sera aménagée à Francazal. D’ici la fin de l’année, Airplus Hélicoptères prévoit également de créer un centre de maintenance et de rééquipement d’hélicoptères, et de porter sa surface de hangar à quelque 2 000 m².

Une dizaine de dossiers de candidatures à l’implantation sur Francazal serait actuellement en négociations avancées. Dans la foulée d’Airplus Hélicoptères, d’autres projets devraient être confirmés dans les prochaines semaines.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *