Nos députés et Francazal

Sur les quatre députés élus dans les circonscriptions touchées par le Plan d’exposition au bruit de Francazal, un seul a répondu à nos interpellations, le député de la 9ème circonscription Christophe Borgel. Celui-ci a affirmé son soutien au projet de studios de cinéma et a promis de donner sa position sur le maintien de l’aéroport avant la fin du mois.

Les députés réélus, Patrick Lemasle, Monique Iborra et Martine Martinel sont restés silencieux. Pas de position, pas d’engagement sur des interventions à venir. On peut craindre qu’il ne se sentent pas plus concernés par les enjeux de la reconversion de Francazal qu’ils ne semblent l’avoir été lors de la précédente mandature.

Les candidats d’Europe Ecologie Les Verts nous avaient adressé une position qui, suite à un problème d’acheminement, ne nous est parvenue qu’après le 17 juin. Nous la publions ci-après.

Compte-rendu de la rencontre entre Christophe BORGEL et le Collectif Francazal

Le Collectif, représenté par son président, a rencontré le candidat à son local de campagne le 7 juin à 15 heures.
Christophe Borgel avait souhaité cette rencontre pour échanger sur le dossier de Francazal, en réponse à la lettre ouverte que le Collectif lui a adressée.

Le président du Collectif a d’abord rappelé que l’interpellation des candidats concernait leur position sur la reconversion de Francazal : le maintien de la « solution » aéroportuaire, l’accueil des studios de cinéma, ou tout autre projet.
Au delà de cette position, le Collectif souhaitait connaitre les initiatives que pourrait prendre le futur député pour faire valoir son point de vue.

A l’invitation de Chrsitophe Borgel, le président du Collectif a dressé un état des lieux du dossier et fait part de sa vision de l’avenir du site dans la perspective de la concession de l’aéroport pour une durée de 45 ans.
Les points évoqués lors de cet échange – transfert du Centre d’essais en vol, allongement de la piste et ses conséquences, accueil des aéroclubs de Lasbordes, etc, – sont largement développés sur le site du Collectif et ne feront pas l’objet d’un rapport détaillé.

En conclusion de l’entretien, Christophe Borgel a dit qu’il était favorable à l’installation des studios de cinéma et qu’il apporterait son soutien à ce projet qui peut participer à une diversification économique de l’agglomération.

En ce qui concerne le maintien de l’aéroport, il a souhaité se donner le temps d’approfondir le dossier et nous a proposé une nouvelle rencontre d’ici la fin du mois de juin, s’il est élu député.

La position des candidats EELV

alt : Pour voir le document, cliquez sur « Zoom »
Si vous ne pouvez pas lire ce document

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *