Nuisances aux alentours de Fonsorbes

L’attention du Collectif Francazal a été attirée sur les rondes qu’effectuent des avions militaires autour de la zone de largage de Fonsorbes et qui indisposent les populations survolées.

Le Collectif Francazal avait inscrit la question des survols du secteur de Fonsorbes à l’ordre du jour de son assemblée générale.

Du débat qui en a découlé il ressort plusieurs points :

  • Les avions qui effectuent des largages sur l’aire de Fonsorbes font de nombreux tours à basse altitude, et sont donc très bruyants – surtout l’A400M – et très polluants : ils laissent des trainées noires derrière eux.
  • Ces opérations de largage se sont intensifiées depuis le le début de l’année 2018 et leur répétition les rend insupportables.
  • La provenance des avions n’est pas toujours la même : certains semblent venir de Francazal, d’autres de Blagnac, mais dans tous les cas il s’agit d’avions de l’Armée.

Le Collectif Francazal a donc décidé de s’informer sur cette question auprès des riverains, des élus des communes concernées et des autorités militaires. En fonction des renseignements obtenus, il émettra des vœux pour remédier aux nuisances constatées et, le cas échéant, envisagera des actions pour appuyer sa revendication.

Cette résolution s’inscrit dans l’objet de l’association Collectif Francazal, dont les statuts indiquent qu' »elle veillera à la limitation des nuisances générées par l’activité du site [de Francazal], afin de préserver la qualité de vie des habitants des communes environnantes, notamment celles qui sont affectées par le plan d’exposition au bruit de Francazal ».

9 commentaires “Nuisances aux alentours de Fonsorbes”

  1. Bonjour,
    je confirme la nuisance qui s’amplifie.
    Les avions qui larguent des parachutistes ne suivent plus le même couloir aérien qu’auparavant .
    Habitant depuis 2010 à la même adresse , les avions se sont rapprochés et passent presque au dessus de la maison.
    Cordialement

    1. Bonjour,
      Habitant de Fontenilles, je viens de déposer une plainte sur votre site. Cela fait plusieurs jour que nous subissons les survols d’un quadrimoteur très bruyant type C-160 de l’Armée de l’Air en direction de la zone de saut de Fonsorbes sur les fréquences de 5 mn environ et ce durant plusieurs heures.
      Les routes sont très légèrement différentes effectivement selon qu’il s’agit d’un Transall classique d’un A400M ou de ce C-160. Les trainées noires des échappements sont très visibles et on les voit nettement retomber vers les habitations.
      Quels sont les impacts de cette pollution sur les habitants ? Quand les pouvoirs publics vont ils prendre la mesure des nuisances que représentent ces survols à très basse altitude sur des zones d’habitation de plus en plus densément peuplées (Regarder l’évolution démographique de La Salvetat, Fontenilles et Fonsorbes).
      Ce n’est plus tolérable, nous en avons plus qu’assez.

  2. J habite 19 allée artemisia et je suis toujours chez moi et depuis plusieurs jours les avions passent sans arrêt sur ma maison.
    Que je sois chez moi au jardin c est horrible le bruit sans arrêt des passages toutes les 5 minutes..
    Je compte avec des voisines me plaindre à la mairie de Fontenilles …Y a t’y il pas d autres possibilités de passage..
    En espérant que vous teniez compte à mon mécontentement

  3. Depuis plusieurs jours passage continuel d’avion au dessus de chez moi et surtout à basse altitude.
    Rue saint périer
    Villeneuve tolosane

  4. Habitant de la Salvetat Saint Gilles (en bordure de l’avenue du Grand Bois), je souhaite apporter mon témoignage. Hier mercredi 15 août 2018, nous avons subi tout au long de la journée les passages d’avions de l’armée à basse altitude toutes les 5 à 10 minutes. Ce matin jeudi 16 août depuis 9H le phénomène se reproduit… Il est inacceptable que même un jour férié nous soyons soumis à de telles nuisances !

    1. Bonjour Thierry,
      J’habite Fontenilles et nous subissons les même nuisances. J’ai rédigé une plainte sur ce même site du collectif, la réponse du contrôle de Francazal ne fait que renseigner sur la nature du bruit. Pour hier le 15/08 entre 9h et 17h45 il s’agissait de largages sur le terrain de Fonsorbes avec passages à très basse altitude, comme d’habitude.
      Je pense qu’il faudrait nous organiser avec les riverains de l’aéroport de Francazal, plus généralement tous ceux qui subissent les passages répétés des avions militaires ainsi que les nuisances aux abords de l’aéroport (j’en sais quelque chose je travaille tout à côté). L’agglomération Toulousaine évolue, elle s’étend et malgré tout on doit considérer dans certains bureaux que le passage répété toutes les 5 mn d’un quadrimoteur à 50m au dessus de zones désormais densément peuplées, qui plus est un jour férié de 9h à 17h45 n’est pas réellement un problème. A nous de leur montrer le contraire.

      1. Bonjour JP et Thierry,
        J’avais également rapporté ces évènement du 15 aout, et forcément ces nuisances ont été beaucoup plus constatés car les gens étaient tous chez eux, dans leur jardin.
        Mais je pense qu’il faut penser et aborder le sujet de manière plus globale: il ya des personnes qui subissent cela TOUS les jours car ils sont retraités, femme au foyer, ou ayant travailler toute la nuit (essayant de se reposer le jour); pire, le collège de Fontenille est l’endroit survolé ou ces pilotes de l’armée de l’air font leur virages serrés pour prendre un axe nord sud avant le largage. Je ne comprend même pas comment personne n’ait encore déposer plainte: dans l’intérêt de ces enfants.
        cordialement

  5. Je confirme hier 15 août et aujourd’hui passages d’avions militaires incessants (5 à 10 min d’intervalle) à très basse altitude au dessus de chez nous à Plaisance du Touch. C’est insupportable et inacceptable ! Qu’en est il ? Cela va t-il durer ou est ce juste exceptionnel ?

  6. Je tiens a votre disposition l’ensemble du dossier constitué depuis 3 ans (photos, videos, plaintes, courriers….).

    Président de l’Association du Habitants du Banayre, je suis la personne qui a mis en copie le collectif Francazal pour les informer des nuisances subies par les fonsorbais et plus particulièrement un quartier de plus de 350 habitations avec un tissu de bâtiments collectifs que l’armée continue de considérer comme une zone de vol libre (ne faisant pas partie de l’agglomération de Fonsorbes) prétextant les cartes de survol de la DGAC;
    Un grand nombres d’infractions de survols ont été supprimé depuis le début de mes plaintes qui ont été faite au près de: la mairie, la DGA, la gendarmerie, le préfet, la députée, la ministre de la défense, le cabinet du 1er ministre.
    Je ne dirai pas qu’ils sont restés sourd à nos revendications puisque je reçois des réponses mais si je dois les résumer, ce serait par:
    « je vous entends, mais dans l’intérêt supérieur de la France, nous devons continuer à nous entrainer, quitte a vous polluer, vous mettre en danger et vous apporter des nuisances sonores et visuelles »
    (sous entendu
    =>même si nous devons polluer votre environnement, mettre en danger les populations survolées par ces pollutions (non diffusées dans l’atmosphère car les vols se font à une centaine de mètres) et par les risques inhérents de survols à très basses altitudes en configuration tactique,
    =>même si nous vous apportons des nuisances sonores très fortes (>90decibels) lors des passages à la verticale des villas (parfois quotidiennes, avec des rotations toutes les 10 minutes)
    => même si nous vous apportons des nuisances visuelles
    => même si nous vous retirons votre intimité en regardant chez vous l’été lorsque vous profitez de votre jardin (j’ai les preuves) )
    En bref: « CIRCULEZ IL N’Y A RIEN A VOIR, JE SUIS L’ÉTAT, VOUS N’ÊTES RIEN »

    Alors que des solutions très simples existent, des grandes zones de champs autour des zones d’habitations.

    Plus globalement, qlors que LES gouvernements passent leurs temps à nous expliquer leur pseudos combats contre les nuisances sonores et les gênes occasionnés aux populations, la protection contre les mises en danger de ces mêmes populations, l’écologie et leur taxes carbones pour éviter les pollutions , comme peut on encore justifier en 2019 l’aéroport de Francazal encastré au milieu de plusieurs villes et une zone de largage encastrée dans une autre ville alors qu’ils existent TANT d’aéroports militaires en activité et des zones désertes pour les largages (Larzac, Gers, etc). Ne serait il pas plus simple de déplacer les quelques paras du 1er RTP (régiment de parachutistes) plutot que de continuer à pourrir la vie de centaines de milliers de personnes? La configuration des survols de ces villes n’est plus celles qu’il y avait il ya. a 50 ans de cela

    Nous continuerons notre combat même si nous devons porter plainte au tribunal administratif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *