Jean-Louis Chauzy prône la rigueur pour le projet Francazal

Le président du Conseil économique, social et environnemental régional demande au porteur de projet une transparence totale.

On aurait apprécié la même exigence de sa part pour le projet aéroportuaire.

Le précédent de Storage Tek est cité en boucle par tous les responsables : ce projet n’avait pas tenu ses promesses de création d’emplois.

Et le projet aéroportuaire, il tient les siennes ? Où sont les 3000 emplois annoncés ? Inquiétez-vous Monsieur le Président.

Toulouse Infos le 22/02/2012

La création d’un studio de cinéma à Toulouse est en discussion depuis presque un an maintenant. Représenté par les studios américains Raleigh, ils souhaitent construire un des plus grands studios d’Europe. Jean-Louis Chauzy, président du Conseil économique, social et environnemental régional demande au porteur de projet une transparence totale.

« Ce projet à son intérêt non seulement pour Toulouse mais aussi pour la région Midi-Pyrénées », explique-t-il. Il permettrait notamment à la région de se dynamiser et de réduire le nombre de chômeurs (environ 102 000 demandeurs d’emploi).

Afin de ne pas réitérer l’erreur commise il y a 20 ans, avec l’annonce de l’arrivée du groupe Storage Tek qui avait promis la création de 450 emplois qui n’ont jamais été créés (seulement 180). Jean-Louis Chauzy demande donc au porteur « d’indiquer le budget nécessaire à la réalisation de studios de cinéma, mais aussi de préciser quel est son investissement et ce qu’il demande aux collectivités ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *