Francazal. François Hollande soutient le projet de studios de cinéma

C’est ce que rapporte le Maire de Cugnaux dans la Dépêche du Midi du 08/05/2012.

Le Collectif Francazal s’en félicite.

Mais pendant ce temps le déploiement de l’aéroport se poursuit sans relâche : autorisation des vols de nuits, de la navigation aux instruments, attribution prochaine de la concession de l’aéroport sur un cahier des charges élaboré dans le secret le plus absolu.

La médiatisation spectaculaire de la moindre avancée concernant le projet de studios de cinéma n’a-t-elle pas pour but de masquer le déploiement discret mais irrépressible de la « solution » aéroportuaire ?

Publié le 08/05/2012 10:08 – Modifié le 08/05/2012 à 18:43 | F. M.

François Hollande et Philippe Guérin à la fin du grand meeting de jeudi dernier./Photo DDM.
François Hollande et Philippe Guérin à la fin du grand meeting de jeudi dernier./Photo DDM.

Alors que le projet d’implantation de studios de cinéma sur le site de Francazal avance à grands pas, Philippe Guérin a trouvé un nouveau soutien, dans la personne de François Hollande, nouveau président de la République. A la fin du dernier grand meeting à Toulouse, jeudi dernier, place du Capitole, le maire de la commune accompagné de Bruno Granja, porteur du projet ont rencontré le président socialiste afin de lui parler du dossier. François hollande qui avait déjà connaissance de celui-ci et qui dit l’avoir trouvé « très intéressant », a assuré au maire de la commune qu’il « aidera dès que possible à mener jusqu’à la fin cette opération ».

Pour Philippe Guérin, c’est une bonne nouvelle car « c’est un terrain d’Etat, et le président de la République doit avoir son mot à dire sur un projet qui est à la fois structurant et porteur d’emploi et de richesse pour l’ensemble de l’agglomération ».

4 commentaires “Francazal. François Hollande soutient le projet de studios de cinéma”

  1. je trouve que cet association anti aéroport n’est pas logique car la base existe depuis une centaine d’années, si la base c’est installée à cet endroit c’est parce qu’il n’y avait personne, donc se qui habite près de la base l’on décidé.

  2. @Nicolas :
    La base aérienne avait certes 75 ans d’existence et nous n’avons jamais contesté sa présence, mais elle a été fermée par décision gouvernementale le 1er septembre 2009. Ce que nous contestons, c’est la création d’une annexe de l’aéroport de Blagnac sur le même site, alors que, comme vous l’observez, l’agglomération s’est étendue dans le secteur, comme elle s’était étendue autour d’AZF…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *