Tous les articles

Assemblée Générale du Collectif

Le Collectif se réunit en Assemblée générale le mercredi 20 avril 2017 à 20h30 dans la salle René Cassin à Cugnaux.

Nous invitons tous les adhérents à y participer ou à se faire représenter.

Nous accueillerons également, à partir de 20 heures, les personnes qui désirent prendre leur adhésion.

Le bruit des essais de moteurs

Les essais moteur des avions, effectués librement sur le tarmac de l’aéroport de Francazal, soumettent les riverains à un bourdonnement sourd et lancinant pendant des heures.

A chaque réunion de la Commission Consultative de l’Environnement, les associations de riverains demandent qu’il soit remédié à cette nuisance.

Par ailleurs, dans le cadre de la consultation sur le Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement, le Collectif Francazal a invité Toulouse Métropole à prendre en compte les points fixes réalisés à ciel ouvert sur l’aéroport de Francazal.

Quelques sujets pour la CCE de Francazal

La prochaine Commission Consultative de l’Environnement de l’aérodrome de Toulouse-Francazal se tiendra le 16 novembre 2016 à la Préfecture de la Haute-Garonne.

De nombreux sujets sont à l’ordre du jour et nous avons demandé d’y ajouter plusieurs questions se rapportant à la limitation des nuisances sonores.

ATR s’installe à Francazal

L’avionneur transfère une partie de ses activités à Francazal, dont la maintenance des avions.
Une opération qui ne crée pas d’emplois mais en déplace quelques-uns dans Toulouse Métropole.

Une mauvaise nouvelle pour les riverains de l’aéroport, car elle constitue un nouvel obstacle à la cessation de l’activité aéroportuaire.

Un retour en force

Le site de Francazal a été choisi comme plateforme de lancement des opérations aéroportées extérieures françaises.

C’est ce qu’annonce France 3 le 30 mars

L’avenir paradoxal de l’ex base de Francazal se précise : un aéroport militaire crucial à gestion civile !

Mais a-t-on pensé à la sécurité et aux nuisances dans cette zone dense de la métropole toulousaine ?

Ras le bol

Le vrombissement des moteurs à longueur de journée sur la piste de Francazal, les vols à basse altitude dans le secteur ouest de la métropole, au-dessus des habitations et des lieux publics tels que les collèges et les écoles, ça suffit : la population est excédée !

Les environs de Francazal ne doivent pas devenir le terrain d’entraînement des armées de l’Europe entière.

Le Collectif Francazal demande instamment aux autorités compétentes d’interdire ce type d’activité à Francazal.